Icon--AD-black-48x48Icon--address-consumer-data-black-48x48Icon--appointment-black-48x48Icon--back-left-black-48x48Icon--calendar-black-48x48Icon--Checkbox-checkIcon--clock-black-48x48Icon--close-black-48x48Icon--compare-black-48x48Icon--confirmation-black-48x48Icon--dealer-details-black-48x48Icon--delete-black-48x48Icon--delivery-black-48x48Icon--down-black-48x48Icon--download-black-48x48Ic-OverlayAlertIcon--externallink-black-48x48Icon-Filledforward-right_adjustedIcon--grid-view-black-48x48IC-logoutIC-upIcon--info-i-black-48x48Icon--Less-minimize-black-48x48Icon-FilledIcon--List-Check-blackIcon--List-Cross-blackIcon--list-view-mobile-black-48x48Icon--list-view-black-48x48Icon--More-Maximize-black-48x48Icon--my-product-black-48x48Icon--newsletter-black-48x48Icon--payment-black-48x48Icon--print-black-48x48Icon--promotion-black-48x48Icon--registration-black-48x48Icon--Reset-black-48x48share-circle1Icon--share-black-48x48Icon--shopping-cart-black-48x48Icon--start-play-black-48x48Ic-OverlayAlertIcon--summary-black-48x48tumblrIcon-FilledvineIc-OverlayAlertwhishlist
La Rechange Automobile Bosch en France

De l’art de maitriser les ADAS

Dès le mois de juillet prochain, la réglementation européenne impose à tous les constructeurs une liste obligatoire de systèmes d’aide à la conduite – communément appelés ADAS – sur leurs nouveaux modèles de véhicules (VL et VI).

En juillet 2024, tous les véhicules neufs seront eux aussi soumis au même dispositif. Si, aujourd’hui, les caméras de recul, la détection d’angle mort ou encore l’assistant de changement de voie sont devenus légion dans nos véhicules, l’Europe entend renforcer encore la sécurité sur ses routes.

ADAS schema

7 nouveaux ADAS obligatoires dès cette année

C’est ainsi qu’à compter de cet été, tous les nouveaux modèles de véhicules à moteur toutes catégories devront disposer d’une liste commune 7 ADAS obligatoires :

  • Adaptation intelligente de la vitesse (AVI)
  • Facilitation de l’installation d’un éthylomètre antidémarrage,
  • Avertisseur de somnolence et de perte d’attention du conducteur
  • Avertisseur avancé de distraction du conducteur
  • Signal d’arrêt d’urgence
  • Détection de marche arrière
  • Enregistreur de données d’évènements

D’autres systèmes d’aide à la conduite viendront également s’ajouter à cette première liste, selon la catégorie de véhicule. Ainsi, les voitures particulières et les véhicules utilitaires légers devront être équipés d’un système de freinage d’urgence conçu et installé en 2 phases (d’abord la détection d’obstacles et de véhicules en mouvement sur l’avant du véhicule puis, dans un second temps, l’extension de la capacité de détection des piétons et cyclistes), puis d’un système d’urgence de maintien de trajectoire. Les autobus et les poids lourds, quant à eux devront être dotés d’un système de détection de dérive de la trajectoire et d’un système avancé de freinage d’urgence, ainsi que d’un système de détection des piétons et cyclistes se trouvant à proximité immédiate de l’avant ou du côté droit du véhicule, et enfin, d’un système d’avertissement ou d’évitement de collision.

Les yeux et les oreilles du conducteur

les ADAS

L’idée globale des ADAS : pallier les éventuelles distractions ou le manque de réactivité du conducteur. Prenons l’AVI (Adaptation Intelligente de la Vitesse) par exemple. Grâce aux informations relatives aux limitations de vitesse obtenues par l’observation des panneaux et signaux routiers, sur la base des signaux de l’infrastructure ou de données de cartes électroniques disponibles à bord du véhicule, ce système envoie une alerte de dépassement (sonore ou visuelle) au conducteur. Si ce dernier ne joue pas le jeu et ne ralentit pas, le système AVI prend le relai et exerce une pression sur la pédale de frein.

De fait, non seulement l’ADAS est à la fois les yeux et les oreilles du conducteur, mais il lui permet, en plus, de mieux exploiter ses sens, ceux, en tout cas, qui lui sont nécessaires à la maitrise de la conduite. En résumé : l’électronique, ici, pallie les défaillances humaines ! Et par extension, réduit drastiquement les accidents graves et le taux de mortalité sur les routes européennes.

Une calibration vraiment nécessaire ?

Seulement voilà, pour qu’un système électronique fonctionne à la perfection, il ne doit souffrir d’aucun défaut. Or, pour ce qui concerne les ADAS, cette perfection passe nécessairement par une calibration ultra-précise des caméras et des radars qui composent le système. Car même déplacée de quelques dixièmes de millimètres, une caméra sur un pare-brise, par exemple, n’a plus les mêmes repères que ceux enregistrés dans le système du véhicule. Moralité : pour que les ADAS continuent d’assurer la sécurité et le confort de conduite des automobilistes, les caméras, radars, et autres lidars et capteurs doivent être de nouveau calibrés en cas de remplacement, mais également lors de chaque intervention sur des éléments les impliquant (remplacement du parebrise, du parechoc, ou de calculateur, réparation des suspensions, l’alignement des roues…).

La solution Bosch : le DAS 3000+

DAS 3000

Afin d’ajuster et de calibrer avec précision des ADAS qui se multiplient dans les véhicules de toutes sortes, Bosch a mis au point le système DAS 3000+. Un équipement spécialement étudié pour une installation rapide et doté d’une fixation multifonctionnelle innovante, d’une conception robuste et maniable et d’un large choix de cibles d'étalonnage réglables. L’idée : vous permettre de répondre à de multiples applications. Mieux : les outils de diagnostic KTS Bosch ainsi que le logiciel de diagnostic ESI[tronic] 2.0 Online, combinés au DAS 3000+ assurent un calibrage optimal du radar du régulateur de vitesse adaptatif, ainsi que des caméras de pare-brise, des radars avant et arrière et de la vision à 360°. De quoi anticiper la multiplication des ADAS avec sérénité.

Découvrez le DAS 3000 en vidéo !

Produits associés (3)